Actualité

BialGeo fait parler vos données spatiales en moins de 2 jours

Par 21 janvier 2019 Aucun commentaire

Les données spatiales sont souvent délaissées lors d’un projet décisionnel car jugées minoritaires, trop techniques ou trop compliquées à analyser. 80% des datas ont pourtant une composante spatiale (source SIG), un potentiel de performance majeur à exploiter.

Notre nouvelle offre de services BialGeo fait parler vos données spatiales, sans pour autant vous imposer un projet long et coûteux.

BialGeo vous livre les clefs pour maîtriser vos tableaux de bord spatiaux

Les systèmes décisionnels adressent les problématiques géomatiques (traitement informatique des données géographiques) depuis 1960, un sujet donc parfaitement maîtrisé.

Comment se déroule un projet BialGeo ?

Un consultant expert vous accompagne, via un atelier d’initiation, pour mettre en place les bons outils et la méthodologie adaptée.
Suite à cet atelier, nous vous laissons toutes les clefs pour que soyez en capacité de :

  • Exploiter et analyser vos données spatiales
  • Maîtriser vos tableaux de bord spatiaux
  • Obtenir un rapport dataviz’ compréhensible par tous

L’objectif : vous apporter une solution pratique et immédiate, pour des résultats opérationnels rapides et concrets.
Pour optimiser les coûts, Bial-R veille à utiliser au maximum des outils open source ou open data.

Les bénéfices concrets de l’analyse spatiale

L’analyse spatiale peut concerner toutes les entreprises, qu’elles soient locales, nationales ou multinationales. Prenons d’abord le cas concret d’une entreprise multinationale   dont le siège social se situe au Japon le siège Européen en France, le distributeur de ses produits se trouve en Allemagne et il revend ses produits via un réseau de concessionnaires répartis dans le monde entier.

Le SI doit fournir régulièrement un reporting précis de l’activité des concessionnaires sur leur territoire : quels sont les produits vendus quand et où ?

Un casse-tête pour ce client pour 3 raisons majeures :

  • La perception de la géographie est très différente d’un pays à l’autre : par exemple la plupart des rues au Japon n’ont pas de nom alors que c’est le cas dans tous les pays Européens
  • Il utilise des outils technologiques très lourds et compliqués à maîtriser
  • Les reportings produits ne sont pas en datavisualisation et ne valorisent pas les données obtenues.

BialGeo, lui a permis de mettre place une solution normée avec :

  • Une échelle
  • Une projection géographique
  • Un reporting en datavisualisation.

Un gain de temps et d’efficacité considérables pour le SI comme pour les métiers.

Prenons ensuite le cas d’un bailleur social, comment peut-il être concerné par l’analyse de données spatiales ?
Pour son parc existant et futur, il doit vérifier plusieurs aspects liés au territoire : l’exposition aux risques naturels, chimiques ou industriels, l’adéquation avec la conservation patrimoine, etc…

Grâce au développement de l’open data, il est facile d’accéder à des données cartographiques numériques.
Mais sans la lecture et l’analyse d’un expert décisionnel, il est difficile de les exploiter, de les valoriser et de les utiliser concrètement.

Et vous, vos données spatiales sont-elles une source de valeur ? Parlons-en ensemble.

Rédigé par Virginie METAIRIE