Temoignage

Parcours : un ingénieur nucléaire reconverti en data scientist Bial-R

Par 2 octobre 2019 Aucun commentaire

Après un début de carrière d’ingénieur au sein de grands groupes spécialisés dans le nucléaire, Noël est aujourd’hui data scientist Bial-R. Passionné par la data et la programmation et souhaitant utiliser ses capacités de réflexion et d’analyse,  il s’est reconverti dans un métier en adéquation avec sa motivation, son potentiel et ses compétences. Autant de valeurs fortes pour Bial-R, qui reconnaît, cultive les talents et leur permet d’accéder au métier de data scientist. Noël nous explique son parcours et pourquoi il a choisi de débuter sa nouvelle vie de data scientist au sein de Bial-R.

Un début de parcours dans l’ingénierie nucléaire

J’ai choisi de suivre un cursus d’études supérieures spécialisées dans le nucléaire, dont une partie de la formation initialement dédiée aux énergies renouvelables, un domaine qui m’intéresse beaucoup. Finalement, cette filière s’est avérée trop axée sur le nucléaire. J’ai terminé ma formation et validé mon diplôme, avec le sentiment d’être passé à côté de ce qui me motivait vraiment.

A l’issue de ma formation, j’ai travaillé 3 ans pour des grands acteurs du nucléaire, dont 2 années au poste d’ingénieur simulation thermo hydraulique. Mon rôle consistait à décrire des scénarios d’accidents dans des centrales nucléaires et de les implanter dans des logiciels de simulation pour tester leur capacité de résistance aux accidents. Un travail intéressant mais mon envie de travailler dans les énergies renouvelables m’a poussé vers une recherche active dans ce domaine, j’ai alors essuyé beaucoup de refus, j’étais toujours ou « trop » ou « pas assez »…

Mes envies de changement étant toujours bien présentes et mes démarches n’aboutissant pas, j’ai rapidement compris la nécessité d’envisager une reconversion.

Le choix d’une reconversion au profit du métier de data scientist

J’ai orienté mes recherches en fonction de prérequis importants pour moi :

  • Pouvoir travailler pour des domaines d’activité variés, dont les énergies renouvelables,
  • Trouver un métier en lien avec mes compétences et mes talents,
  • Exercer dans une entreprise à taille humaine, ouverte aux profils en reconversion professionnelle.

Au cours d’un stage de fin d’étude en simulation numérique j’avais eu l’occasion de manipuler des gros volumes de données et je m’intéressais de près à la data depuis un moment. En creusant dans ce sens, j’ai découvert le métier de data scientist, qui correspondait en tout point à mes attentes professionnelles.

Je me suis ensuite rapproché de l’APEC, grâce à laquelle j’ai bénéficié d’un accompagnement gratuit, qui m’a permis de valider mon choix et de franchir l’étape suivante : la formation. J’ai opté pour un cursus en ligne certifiant. Une fois la certification acquise, j’ai postulé auprès d’environ 30 entreprises.
Résultat : beaucoup de réponses positives, 2 offres d’emploi directes, dont celle de Bial-R, que j’ai acceptée.

Pourquoi avoir choisi Bial-R ?

Pour commencer, mon profil atypique d’ingénieur simulation thermo hydraulique reconverti en data scientist n’a pas été un frein pour Bial-R, au contraire ! Ensuite, j’ai choisi Bial-R pour la variété des domaines d’activités sur lesquels je suis amené à travailler (notamment les énergies renouvelables). D’autre part, j’ai été convaincu par la gouvernance de Bial-R, sa vision globale de l’entreprise et sa volonté de transformer la relation client.

La complémentarité de son expertise Business Intelligence et Data Science lui permet d’accompagner les clients sur le long terme : optimiser le pilotage de leur entreprise en temps réel tout en envisageant d’anticiper leurs problématiques futures. Cet engagement ne s’arrête pas à ses clients, il s’applique aussi aux salariés. Grâce au centre de formation Business Intelligence et Big Data Bial-R, chaque collaborateur peut bénéficier de formations internes. Dans mon cas, formé exclusivement au langage de programmation Python, j’avais besoin de me former au langage R, ce que j’ai fait via une formation interne.

Le dernier point, particulièrement important pour moi, c’est que Bial-R est une entreprise à taille humaine qui favorise les échanges. Personnellement, j’ai besoin de m’impliquer réellement dans l’entreprise. Très concrètement, je suis allé voir hier l’un des co-dirigeants Bial-R pour lui parler d’un projet en interne, il a pris le temps d’écouter ma proposition et d’échanger sur le sujet. J’avais fait la même démarche dans l’un des grands groupes pour lesquels j’ai travaillé avant ma reconversion, je n’ai pas réussi à obtenir un rdv de la personne concernée.

Je rêvais de pouvoir faire passer mes idées, d’avoir l’opportunité de proposer un projet.
J’ai pu le faire après quelques mois passés dans l’entreprise, pour moi ça n’a pas de prix.

Rédigé par Virginie METAIRIE

Toi aussi tu possèdes un talent et tu veux t’épanouir dans le milieu de la data ?

Rejoins l’aventure Bial-R !